Artn'sport

Artn'sport

Artn'sport est un site d'actualité footballistique avec des analyses, des interviews et des reportages sur le sport professionnel comme amateur. Créé en octobre 2010, ce site est géré par de jeunes plumes qui pour la plupart, veulent devenir journaliste. Artn'sport, le sport pour vous chaque jour !

Adam Ounas : le grand espoir des Girondins

Adam Ounas : le grand espoir des Girondins

Les Girondins de Bordeaux ont réalisé une première partie de saison décevante : 14ème du championnat et élimination sans gloire en Europa League dans une poule abordable, il n’y a pas grand-chose à retenir de cette première partie de saison bordelaise. Pourtant, avec un effectif assez limité, Willy Sagnol n’hésite pas à lancer les jeunes bordelais comme Enzo Crivelli, Frédéric Guilbert, Robin Maulun ou encore Valentin Vada. Tous ces jeunes donnent de la fraîcheur, en particulier Adam Ounas, la révélation de cette première partie de saison.

 

S’il y a bien quelque chose qu’on peut apprécier chez Adam Ounas, c’est le style de jeu qu’il pratique sur le terrain. Jouant au poste d’ailier droit, avec son mètre 72 et un pied gauche de qualité, Adam est un joueur ô combien vif, rapide et talentueux, avec une bonne conduite de balle qui permet d’éliminer facilement ses adversaires. Ses capacités de dribbles viennent aussi d’une certaine audace où il n’hésite pas à tenter, que ce soit pour passer un adversaire ou tenter sa chance de loin. En tout cas, cette déclaration qu’il a tenu lors d’une émission « Club House » sur la chaîne de télévision des Girondins de Bordeaux (Girondins TV) résume le joueur qu’il est sur le terrain : « J’aime bien dribbler, j’aime bien faire la différence mais quelques fois j’en fais un peu trop » Bref, ce jeune ailier a les qualités requises pour réussir dans le football professionnel, et à seulement 19 ans, il semblerait que sa carrière commence à décoller. A son jeune âge, il y a encore une marge de progression importante avec ce qu’il a démontré en quelques matchs lors de la première partie de cette saison 2015/2016 et on imagine alors ce qu’il peut devenir et atteindre à l’avenir, notamment après la déclaration du coach Willy Sagnol : « On pense qu'il a le potentiel pour aller loin. Mais il faut le protéger. »

 

 

Pourtant, Adam Ounas n’est pas natif de Gironde. Il naît à Chambray-lès-Tours le 11 novembre 1996, dans une famille impliquée dans le football, puisque son père Hadji, était un ancien gardien de but pour le club algérien de l’ES Mostaganem dans les années 1980. Son père est d’ailleurs très proche de lui et était l’un de ses mentors pour atteindre son objectif. Les débuts d’Adam dans le football commencent logiquement dans sa ville natale, à Tours dès l’âge de 5 ans. Il y restera pendant 10 ans avant de tenter sa chance au pôle espoir de Châteauroux en U14. Un an plus tard, pour des problèmes de comportements, le jeune tourangeau n’est plus conservé par Châteauroux et revient à Tours pour jouer au FC Ouest Tourangeau 37, surclassé en catégorie U19, histoire de se relancer, « suite à un petit passage à vide ». Pourtant, la vie d’Adam Ounas commence à changer lors d’un match organisé pour les jeunes joueurs exclus de centre de formation dans lequel il participe. Deux recruteurs pour les Girondins de Bordeaux, Arnaud Vaillant et Yannick Stopyra repèrent le jeune homme. Après une semaine de test en Gironde, Adam Ounas est courtisé également par le Stade Malherbe de Caen qui lui propose une semaine de test également. Mais Ounas est déterminé et a déjà fait son choix : « Avant d’aller à Caen, dès que la semaine à Bordeaux s’est terminé, j’ai dit à mon agent ‘c’est Bordeaux dans ma tête’. Je ne voulais même pas aller à Caen pour faire des tests. » Le test à Bordeaux est concluant, et il obtient un premier contrat aspirant en avril 2013, il joue avec la catégorie des U19 à ce moment-là. Un an plus tard, ses performances ne passent pas inaperçu et il signe un contrat stagiaire pro de deux ans, ce qui lui permet d’évoluer alors avec l’équipe réserve des Girondins de Bordeaux, tout en jouant parfois avec la catégorie U19 qu’il a côtoyé.

 

La saison 2015-2016 sera celle de ses débuts dans le monde professionnel, lorsqu’il est convoqué pour le match contre le FC Lorient le 4 octobre 2015 (défaite 3-2), et rentre en jeu à la 72ème minute à la place de Diego Rolan. Il s’offre son premier but à la 89ème minute. En se faisant remarquer, Willy Sagnol le titularise le match suivant contre Montpellier où il jouera une bonne heure. Il sera titularisé 3 fois au total en 8 matchs joués de championnat (contre Guingamp et l’Olympique de Marseille). Il aura même joué 2 fois en Europa League, par exemple, pendant 13 min lorsqu’il rentre en jeu contre le FC Sion. Autre moment important, où il devient décisif pour la première fois, c’est contre Troyes le 25 octobre. Ounas rentre en jeu à la 67ème minute et il lui faudra 11 minutes pour débloquer une rencontre fermée et permettre aux Girondins d’empocher les 3 points.

 

 

Ce qu’il fait en championnat est suivi avec attention par les sélections françaises jeunes, qu’il est récompensé par une convocation en Equipe de France U20 pour les matchs du 11 et 14 novembre contre l’Angleterre. Et Adam se fait évidemment remarquer puisqu’il inscrit un but à la 52ème minute lors de la première et seule manche (le deuxième match ayant été annulé à cause du contexte des attentats du 13 novembre à Paris). Il est normal que la sélection française s’attarde sur lui par son gros potentiel et sa forme du moment, puisqu’il peut être sélectionné par l’Algérie. Et vu l’essor actuel de la sélection algérienne et son attachement pour son pays d’origine, Ounas peut très bien être tenté de jouer pour l’Algérie.

 

En tout cas, ses diverses entrées en jeu en fin de match digne d’un 6ème homme en NBA pour apporter une touche technique qu’il manque aux Girondins ou même sa capacité à prendre l’initiative (comme contre Monaco en Coupe de la Ligue par exemple avec ses dribbles, tentatives de frappes, et son but magnifique) démontrent ses qualités. Ses efforts en championnat sont récompensés et le 10 décembre 2015, il passe encore un cap et signe un contrat professionnel de trois ans qui commencera à partir de juin 2016. Fini le numéro 33, il portera désormais le numéro 22 et s’implante désormais dans le groupe pro, où il témoigne cette transition entre la CFA et les pros lors d’une interview avec le club : « C’est plus technique, plus intense. Pour n’importe quel jeu, tout le monde a envie de gagner. C’est ce qui fait la force de l’équipe première. En réserve, c’est un peu similaire mais il y a moins d’intensité et moins de qualité technique. Les joueurs se découragent plus vite, tandis qu’avec les pros, quand un joueur rate un geste, tout le monde dit : « Ce n’est pas grave, il faut continuer. Aller, ce n’est pas grave. » Ça et l’hygiène de vie en dehors font la différence. »

 

Avec un total de 12 matchs joués (dont 8 en championnat et 315 minutes joués, 2 en Europa League, 1 en équipe de France U20 et 1 en Coupe de la Ligue) avec 4 titularisations, et 3 buts inscrits, l’aventure dans le football professionnel d’Adam ne fait que commencer. Et si 2016 était l’année d’Adam Ounas ?

 

Raphael Benbouhou

Photos: IconSport/Gettyimages

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article