Artn'sport

Artn'sport

Artn'sport est un site d'actualité footballistique avec des analyses, des interviews et des reportages sur le sport professionnel comme amateur. Créé en octobre 2010, ce site est géré par de jeunes plumes qui pour la plupart, veulent devenir journaliste. Artn'sport, le sport pour vous chaque jour !

Did you see Swansea ?

Did you see Swansea ?

Un peu d'histoire Swansea, vous connaissez ? Si vous êtes un amateur de football anglais et de Match of the Day, forcément !

 

C'est cette équipe galloise qui joue en Premier League Anglaise. Tu t'es toujours demandé pourquoi une équipe galloise participait au championnat anglais, mais tu n'as jamais eu le courage de te documenter dans le but d'élucider cette question existentielle ? Pas de panique, my friend, ton serviteur va t'éclairer. Avant 1992, le Pays de Galles ne possédait pas de championnat national, uniquement des championnats régionaux et bon nombre d'équipes galloises préféraient participer au championnat du voisin anglais. Ainsi en 1992, à la demande de l'UEFA, le Pays de Galles crée son propre championnat, à ce moment là on se dit que les Gallois évoluant en Angleterre dont Swansea vont rejoindre leur championnat local, et bien non, manqué. Swansea à l'instar de quelques clubs, notamment Cardiff, la capitale, refusent. Libres à eux, en attendant ils bénéficient des retombées économiques avantageuses de la Barclays Premier League et participent à un championnat bien plus compétitif.

 

Pour faire bref, Swansea en Premier League, c'est comme si le FC Bâle ou encore la Gantoise participaient à la Ligue 1, n'en déplaisent à nos amis lyonnais... Côté Histoire et palmarès, Swansea en Angleterre, est comparable au Stade Rennais. Avec une Coupe de la Ligue Anglaise en 2013, les Swans ne font pas partie de la légende du football anglais. Au niveau Gallois, c'est déjà plus convaincant avec les 10 coupes du Pays de Galle. Mais ce papier n'est pas là pour vous conter les innombrables exploits des Cygnes gallois en Coupe d'Europe, en F.A Cup ou même en Premier League, puisque exploit il n'existe pas ou presque pas. En effet la seule participation de Swansea en coupe d'Europe date de la saison 2013-2014 et l'aventure s'était arrêté en 32ème de finale face au Napoli. C'est donc peu, très peu pour une équipe créée en 1912, mais passons, never mind the past.

 

 

2015-2016 : Trop beau pour être vrai

 

Laissez-moi vous parler de Swansea version 2015-2016, parce que clairement au début de saison Swansea City c'est le Brésil (pas celui de 2014, celui du Joga Bonito). Sous l'impulsion de son duo made in Ligue 1 Ayew-Gomis, les Swans se font remarquer. En ouverture, ils se déplacent sur la pelouse du champion en titre, Chelsea, on s'attend tous à une promenade de santé pour le Blues, histoire de se mettre en jambe pour ce marathon de 38 journées. Sauf que non, parce SURPRISE et même double SURPRISE, Bafé Gomis et Ayew d'une merveille d'enchaînement et de persévérance contrecarrent les plans de Chelsea et ramènent 1 point de Londres (2-2). Les prémices d'une saison catastrophique pour les Blues.. ? Toujours est-il que Swansea vient de réaliser le premier gros coup de ce cru 2015-2016. Une semaine plus tard bis repetita le duo Go-yew frappe encore et permet à Swansea de s'imposer 2-0 face à Newcastle sans trembler et sans contestations possibles.

 

Semaine suivante, Swansea se rend à Sunderland, équipe vouée à se battre pour le maintien depuis quelque temps déjà, on se dit que ça va le faire tranquille pour les Swans et qu'ils vont valider leur bon début de saison, sauf que non, ils ne parviennent pas à faire mieux qu'un match nul (1-1) et ce malgré un but de Gomis, un poteau et une domination finalement vaine. Là-dessus, on se dit que Swansea après un départ intéressant et convaincant, va rentrer dans le rang et retourner s'engluer dans son ventre mou du classement as usual. D'autant plus que leur prochain adversaire n'est autre que Manchester United, qui n'est certes plus l'équipe que Ferguson coachait, mais qui est invaincue en ce début de saison, qui n'a encaissé aucun but sur les trois premiers matchs et se positionne à la troisième place du classement. Et là, nouvelle surprise, au Liberty Stadium, Swansea créée une nouvelle sensation face à un candidat au Titre et qui plus est un membre du Big Four.

 

Et forcément, le duo Go-yew frappa une nouvelle fois, menés au score, les Swans égalisent grâce à Ayew donc, le Ghanéen est passeur sur le second but de Gomis, qu'il lance dans la profondeur d'une merveille d'extérieur du gauche, pour une victoire finale 2-1 devant un public en transe. C'était le 30 août dernier, Swansea sur ce mois affichait donc un bilan de 2 victoires et 2 nuls pour une place de 4ème méritée. Dans la foulée André Ayew était élu meilleur joueur du mois d'août de Premier League, récompense qui mettait forcément en avant l'ancien Marseillais mais également toute son équipe pour les résultats obtenus.

 

 

Le crash

 

Depuis, plus rien. D'abord une série de 5 matchs sans gagner, avec en prime une élimination dès le 3ème tour de la League Cup, finalement une victoire face à Aston Villa, dans la douleur avec le but de la victoire de l'inévitable André Ayew qui répondait à son petit frère qui avait ouvert le score pour l'autre équipe. Mais cette victoire dans la douleur n'est acquise que face à l'actuelle lanterne rouge du championnat qui n'a remporté qu'une seule victoire en Premier League... Rien de rassurant donc, surtout que les Swans vont une nouvelle fois enchaîner une série de 7 matchs sans victoire dont 5 défaites dont deux cinglantes face à Arsenal, l'actuel leader (3-0) et Leicester City, l'outsider de cette saison (3-0), les deux fois à domicile, le Liberty Stadium est ainsi loin d'être une citadelle imprenable.

 

Ces mauvais résultats ont entraîné le 9 décembre, le limogeage de l’entraîneur de Swansea Garry Monk, pourtant ancien joueur de la formation galloise. Le président Huw Jenkins déclarait dans le communiqué annonçant le départ de l'entraîneur anglais : « Cette décision a vraiment été prise à contrecœur et avec le cœur lourd. La situation dans laquelle nous sommes (15e de Premier League) au regarde d’où nous étions lors de la première semaine de septembre et la baisse du niveau des performances ainsi que les résultats des trois derniers mois, nous ont amené à prendre cette décisions malheureuse aujourd’hui.» Depuis et ce malgré l'arrivée de l'entraîneur intérimaire Alan Curtis une nouvelle défaite à Manchester City (2-1) puis enfin une victoire (1-0) face à West Brom, un nul à Crystal Palace (0-0) et une défaite face à Manchester United, à l'extérieur, un match bien loin de la rencontre de la phase aller où les Swans faisaient tomber dans leur antre les Red Devils. De plus dimanche dernier, Swansea s'est fait sortir de la F.A Cup par Oxford United (3-2), une équipe de D4 ! Apparemment l'électrochoc désiré par les dirigeants avec l'éviction de Monk n'intervient pas, Swansea étant sur la même pente ascendante à l'heure où l'on parle...

 

On est ainsi en droit de se demander ce qui a causé la perte d'une équipe qui affichait un visage séduisant en début de saison. Actuellement 17ème (19 points) et donc premier non relégable et avec seulement 2 points d'avance sur le premier relégable Newcastle (17 points), les Swans jouent avec le feu. Ce classement inhabituel pour cette équipe, qui tourne autour de la 10ème place depuis son retour dans l'élite il y a 4 ans, est clairement inquiétant, et pourrait causer le retour d'une Premier League 100% anglaise si les Gallois poursuivaient sur cette dynamique. Wait and see.

 

Lucas Robelin

Photos: Gettyimages

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article