Artn'sport

Artn'sport

Artn'sport est un site d'actualité footballistique avec des analyses, des interviews et des reportages sur le sport professionnel comme amateur. Créé en octobre 2010, ce site est géré par de jeunes plumes qui pour la plupart, veulent devenir journaliste. Artn'sport, le sport pour vous chaque jour !

Liga BBVA (J19) | FC Barcelona 4-0 Grenade CF : Messi s’amuse, le Barça déroule !

Liga BBVA (J19) | FC Barcelona 4-0 Grenade CF : Messi s’amuse, le Barça déroule !

À la faveur du premier 'Hat trick' de la saison de Lionel Messi, le FC Barcelone a cartonné pour son premier match en 2016 à domicile en Liga en dynamitant la pauvre formation de Grenade (4-0). À signaler les titularisations d'Arda Turan et Aleix Vidal pour la deuxième fois en quelques jours eux qui ont fait leur baptême de feu mercredi en coupe du roi lors du très chaud derby remporté face à l'Espanyol (4-1) au Camp Nou dans une rencontre comptant pour le huitième de finale aller de l'épreuve.

 

À quelques heures de l'officialisation de son cinquième ballon d'or qu'il recevra ce lundi à Zürich. Lionel Messi a fêté en avance cette nouvelle distinction avec son public en signant un magnifique triplé au terme d'une énième prestation de haut vol. Un match monstrueux couronné par trois buts inscrits face à Grenade pour débuter au mieux sa semaine ‘’sainte’’ avant l'officialisation de son cinquième golden ball qui viendra récompenser sa saison 2015 quasi parfaite en espérant une bien meilleure cette année.

 

FC Barcelona 4-0 Grenade CF : Le film du match !

 

Le FC Barcelone n'a pas laissé échapper les trois points ce samedi après-midi (16H00) face à Grenade au Camp Nou au terme d'une partie tranquille et sans histoire rendu facile par les prouesses du meilleur joueur du monde Léo Messi. En effet, les choses ne pouvaient mieux commencer pour Luis Enrique qui a profité de l'affiche (abordable) pour effectuer quelques retâtions dans son onze habituel en offrant un peu plus de temps à certains éléments peu habitués à jouer régulièrement pour faire souffler les infatigables gladiateurs que sont Sergio Busquets, Dani Alves ou encore Andrès Iniesta. Trois éléments qui mercredi à Cornellà-El Prat devraient retrouver leur place de titulaire lors du match retour de coupe d'Espagne face à l'Espanyol.

 

 

Champion d'automne avec un match en moins?

 

La victoire était capitale pour les Blaugranas s'ils aspiraient encore à remporter le titre honorifique de champion d'Automne en espérant une contre performance de l'actuel leader, l'Atlético Madrid qui se rendra ce dimanche soir (20H30) sur la pelouse du Celta Vigo. Une défaite ou un nul des Colchoneros assurerait la première place au classement général de cette phase aller du championnat aux Catalans (avec un match en moins).

 

Doublé de Messi

 

Luis Enrique à cette fois-ci vécu une journée relativement sereine sur son banc. Le Barça, sans véritablement s'employer a aisément disposé d'une formation de Grenade extrêmement vulnérable qui après une timide tentative de Rochina (1') n'a jamais ou quasiment réussi à inquiéter Claudio Bravo qui aura vécu un samedi très tranquille sous le beau soleil de Catalogne. Messi, en deux petites occasions, (8') et (14') a mis son équipe sur les bons rails grâce à deux petits coups de pattes géniales dans la petite surface. La première réalisation de la Pulga naquit d'une passe lumineuse d'Arda Turan, la seconde de Suàrez qui cette fois-ci a montré qu'il n'était pas seulement un buteur mais qu'il était capable également d'offrir de jolis caviars à ses camarades de jeu.

 

Grenade limite la casse !

 

Le Barça fort de ce score de deux buts à zéro joue comme si ne rien n'était en faisant le siège des buts du malheureux Andrés Fernàndez et aurait même pu à la mi-temps regagner les vestiaires avec une avance bien plus conséquente au tableau d'affichage. Sans faire de calculs, sans pression ni tension au vu de la lecture de cette partie. Les occasions sont en effet nombreuses et se succèdent les unes après les autres. La plus franche arrive (26´) lorsque Suàrez manque le plus facile. Messi lui aussi est tout prêt de s'offrir un triplé mais c'était sans compter sur l'excellente intervention de l'ultime rempart de Grenade qui se détend brillamment pour éviter que le score ne devienne trop lourd pour son équipe. Neymar Jr n'est pas en reste puisque le Brésilien tente un lob judicieux mais sa balle termine en sortie de but (36'). Rakitić lui tente sa chance de loin (38') alors que Doria sur une intervention de dernière minute prive Messi de marquer un but tout fait après une nouvelle offrande de Suàrez pas plus de réussite pour l'ancien joueur de Santos qui après deux accélérations sur son couloirs (39' et 42´) rate lamentablement le cadre. Si la première occasion fut celle de Rochida, la dernière de ce premier acte l’est également. Le tir du capitaine de Grenade passe toutefois largement à côté du cadre de Claudio Bravo qui n'a quasiment pas touché un ballon au terme de cette première période (44')

 

 

Jeu et contrôle !

 

La deuxième mi-temps commence sur un rythme plutôt tranquille. Le Barça entame ce second acte doucement en gérant le match pendant que Grenade qui aura dans cette partie fait preuve de beaucoup d'ambition et de vaillance avec les moyens du bord jouait avec sérieux afin d'éviter d'encaisser plus de buts. Cette mentalité assez incompréhensible à facilité la tâche des hommes de Luis Enrique qui en plus de n'avoir jamais véritablement perdu le contrôle de ce match continuaient de se créer une multitude d'opportunités même si la première occasion de cette reprise est à mettre à l'actif des visiteurs suite à un coup franc de Lombàn que repoussera en touche Claudio Bravo (53') du bout des doigts. La clé de l’entrejeu Blaugrana aura été Sergi Roberto, qui aura montré tout son potentiel au milieu de terrain. Une polyvalence pure: 23 matches disputés dont six titularisations pour le canterano Azulgrana.

 

´Hat trick' de Messi !

 

Bien que l'issue de cette partie ne faisait plus aucun doute, Messi (58') au deuxième poteau corrigeait en but une frappe de Neymar qui pour la petite histoire fêtait sa 75ème apparition en Liga BBVA. Premier coup du chapeau pour l'Argentin cette saison. Avant, le public du Camp Nou réclamait un pénalty après une intervention douteuse de Mainz sur Suàrez dans la zone de vérité mais Monsieur Carlos Velasco Carbal, l’arbitre de cette partie ne bronchera pas d’un iota.

 

Ovation pour Dani Alves !

 

La routine s'installe par la suite dans cette partie jusqu'à l'entrée en jeu de Dani Alves qui remplace avec le sourire Aleix Vidal qui venait de recevoir un carton jaune. Le latéral Brésilien reçoit l'ovation du public du Camp Nou lui qui cette semaine sur son compte Istagram avait durement critiqué une certaine presse qui selon ses propres dires cherchait uniquement à déstabiliser le Barça. L'entrée en jeu du numéro ‘’6’’ Culè a redonné un chouya d'intérêt au reste de cette rencontre avec comme dernier objectif, la recherche d'une quatrième réalisation. Le public du Camp Nou qui espérait un nouveau but avait également une oreille attentive à la radio pour suivre également le match de l'équipe de Basket du club qui se déroulait en même temps à quelques mètres au Palau de la Generalitat.

 

 

Épilogue de Neymar et super parade de Bravo !

 

Alors que le match semblait ne plus offrir grandes choses ou pratiquement plus rien, le but du 4-0 signé Neymar arrive. L'international Auriverde assisté par Suàrez contrôle de la pointe avant de déclencher du droit une frappe impossible sur laquelle le pauvre Andrès Fernàndez ne peut que constater les dégâts 4-0 (83'). Dix-huitième réalisation toute compétitions confondues pour Neymar Jr cette saison soit le même total que son coéquipier Léo Messi. Côté attaquants, Suàrez avec 26 réalisations détient le record du club en cette première moitié d'exercice 2015-2016. En Liga, Suàrez et Neymar Jr comptent chacun quinze réalisations, Messi est en à 9 lui qui a tout de même raté deux mois de compétition suite à sa blessure. La dernière action de cette partie aura été l'occasion de voir Claudio Bravo briller. Le portier Chilien vainqueur avec sa sélection de la Copa America 2015 l'été dernier s'est brillamment détendu sur un coup franc de Javi Màrquez dans le temps additionnel (90' +2'). Le portier du Barça au chômage technique a su toutefois répondre présent lorsqu'il a été sollicité et c'est tout ce qu'on demande à un gardien de but...encore plus si c'est celui du FC Barcelone. Place maintenant au derby de coupe du roi.

 

Messi, du Hat trick au cinquième ballon d'or !

 

Lionel Messi a été derrière sept des huit buts inscrits par le FC Barcelone en ce début d'année 2016. Cinq buts marqués et deux offerts à ses camarades. Ce samedi, face à Grenade, la Pulga s'est offert un magnifique coup du chapeau pour fêter de la meilleure façon un début d'année réussi qui devrait culminer ce lundi avec un cinquième ballon d'or. En effet, il ne fait plus de doute pour personne que ce sera bien Messi qui soulèvera à Zürich (Suisse) le trophée récompensant le meilleur joueur de la planète. La contribution de Messi aura été plus que précieuse pour battre sans sourciller (4-0) une formation de Grenade qui a subi la supériorité d’une formation Azulgrana qui a pu développer son jeu sans subir de grossières fautes ou de mauvais gestes adversaire qui auraient pu ralentir quelque peu le jeu. Le trident magique a retrouvé son efficacité avec un Messi triple buteur, un Neymar qui conclue le festival offensif en signant la quatrième réalisation sans oublier un Luis Suàrez omniprésent démontrant une fois encore qu'il s'agissait là de la meilleure attaque du monde. Cette saison, les trois ont marqué pas moins de 62 buts. (26 pour Suàrez, 18 pour Messi et autant pour Neymar Jr). Mention spéciale pour l'ovation à Daniel Alves après son entrée en jeu en lieu et place d'Aleix Vidal. Le Brésilien laissé sur le banc après ses messages polémiques sur une certaine presse a reçu le soutien de tout le stade. Les aficionados du Barça ont une fois encore prouvé que quoiqu'il arrive, ils seront toujours du côté de leurs joueurs dans la victoire comme dans la défaite.

 

Le Tweet du jour : El Pistolero était de bonne humeur !

 

 

Statistique clé:

22: Comme le nombre de victoires du FC Barcelone au Camp Nou en autant de confrontations face à Grenade.

 

L'homme du match:

 

Lionel Messi: Who else? Onze buts marqués face à Grenade en huit affrontements en Liga. Un triplé ce samedi au parfum de ballon d'or. La Pulga n'avait plus inscrit un triplé depuis le 8 mars 2015 contre Eibar.

 

 

 

Le pire :

 

Le schéma tactique de José Ramón Sandoval : Le 3-5-2 de l’entraîneur de Grenade a excité le FC Barcelone et surtout ses trois attaquants qui ont combiné à merveille péchant uniquement dans la finalisation, avec pas moins de 12 tirs lors d’un première acte dans lequel Suàrez s’est même permis de tirer sur le filet après avoir pourtant éliminé le gardien. En tout cas, si Grenade a facilité la tâche des catalans, leur non refus de jouer et surtout leur envie de ne jamais fermer le jeu ou de mettre des coups reste à saluer.

 

La déclaration :

 

Aleix Vidal Latéral droit du Barça) : « Les entraînements n’ont rien à voir avec les matches. On le savait avec Arda Turan lorsqu’on a signé mais nous travaillons pour nous adapter. Nous voulons toujours plus et nous avons fait une première période très sérieuse, peut-être que nous méritions de marquer plus de buts. L’important c’est la victoire et de voir désormais ce qui se passe dans le reste de cette journée. Le derby contre l’Espanyol ? C’est normal qu’il y ait de l’intensité. Les derbies sont des matches exigeants. Nous savions que ce serait aussi compliqué aujourd’hui parce que Granada a des atouts offensifs. Le Ballon d’Or ? Nous savons tous qui le mérite. S’il ne se passe rien de bizarre, c’est un joueur du Barça qui le remportera. »

 

Paolo Hamidouche’ (@Paolino_84)

 

Photos: Gettyimages

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Neymar 29/03/2016 05:56

Félicitations à Barcelone pour gagner la course. Jeu, le plan stratégique de Barcelone est très approprié, avec les joueurs entre très compréhensif.

Messi est l'âme de Barcelone, il a jeté les bases de l'existence de la victoire de Barcelone. Barcelone espère au niveau suivant.