Artn'sport

Artn'sport

Artn'sport est un site d'actualité footballistique avec des analyses, des interviews et des reportages sur le sport professionnel comme amateur. Créé en octobre 2010, ce site est géré par de jeunes plumes qui pour la plupart, veulent devenir journaliste. Artn'sport, le sport pour vous chaque jour !

Qui succèdera à River Plate cette année?

Qui succèdera à River Plate cette année?

La semaine dernière débutait la 57e édition de la Copa Libertadores de América, la Ligue des champions de la CONMEBOL. 12 clubs venant de 11 pays se disputent les 6 dernières places donnant accès à la phase de groupes.

 

Matchs retour de la 1re phase :

*Le chiffre entre parenthèses est le classement de l’équipe selon la CONMEBOL.

 

mardi 9 février 17 H 30 :

 

UNIVERSIDAD DE CHILE (17*) VS RIVER PLATE DE MONTEVIDEO (-), ESTADIO NACIONAL, SANTIAGO

Match aller : Victoire de 2-0 de River Plate, à Maldonado.

 

La U devra à tout prix assurer au match retour. Le début de l’ère Sebastián Beccacece, disciple de Jorge Sampaoli, est plutôt chancelant et une élimination précoce serait très difficile à avaler, les Azules étant largement supérieures sur papier et aisément capable de remplir le filet adverse. Grâce à une solide performance de la promesse uruguayenne Michael Santos, la jeune équipe Montevidéennes se place en bonne posture pour sa visite dans la capitale chilienne…et le plus difficile reste à venir. En Libertadores pour la première fois en 83 ans d’existence, les Darseneros devront tenir le coup dans l’intimidant Estadio Nacional de Santiago pour espérer continuer leur joli parcours et peut-être rejoindre Nacional, Palmeiras et Rosario Central dans le Groupe 2.

 

 

19 H 45 : CARACAS FC (43) VS HURACÁN (72), ESTADIO OLÍMPICO DE LA UCV, CARACAS

Match aller : Victoire de 1-0 de Huracán à Buenos Aires

 

Dans une des séries les plus égales de cette 1re phase, c’est grâce au but de l’ailier droit Mariano Speedy González que El Globo part avec une mince avance, mais pas insurmontable pour le club de la capitale vénézuélienne. Los Rojos de Ávila ont encore toutes leurs chances de passer à la phase de groupes et de rejoindre un Groupe 4 très disputé avec Peñarol, Atlético Nacional et Sporting Cristal. Le club argentin, finaliste de la Copa Sudamericana il y a quelques semaines semaine, pourrait tirer profit de cette expérience pour surprendre Caracas.

 

mercredi 10 février 18 H 45 :

 

SÃO PAULO (11) VS UNIVERSIDAD CÉSAR VALLEJO (152), ESTADIO MORUMBÍ, SÃO PAULO

Match aller : Nul de 1-1 à Trujillo

 

Littéralement l’un des favoris de la compétition, dotée d’une équipe remplie de qualité à toutes les positions (et malgré le départ du légendaire Rogerio Ceni), São Paulo FC a été cherché un match nul aux abords du Pacifique, grâce entre autres au nouvel enfant chéri argentin Jonathan Calleri et sa définition À la Messi. Le club péruvien avait a priori pris les devants grâce à un incroyable golazo du milieu offensif Alejandro Hohberg, petit fils du légendaire Juan Eduardo Hohberg, ex-gloire de Peñarol dans les années 50 et 60. Los Poetas auront fort à faire au Morumbí pour rejoindre un Groupe 1 assez faible composé de River Plate de Buenos Aires, The Strongest et Trujillanos.

 

19 H 45 : RACING CLUB (39) VS PUEBLA (-), ESTADIO EL CILINDRO, AVELLANEDA

Match aller : Nul de 2-2 à Puebla de Zaragoza nouveau blason utilisé cette année

 

Le club d’Avellaneda est venu soutirer un important match nul de 2-2 contre le Puebla FC, grâce à des buts des Argentins Gustavo Bou et Ricardo Noir. Il y avait cependant tension entre Diego Milito et Bou, espérons que cela n’interviendra pas dans la performance de l’équipe au match retour. La Academia est largement favorite devant un club sans grande histoire au Mexique (seulement 2 championnats nationaux), mais qui a pourtant déjà remporté la défunte Coupe des champions de la CONCACAF en 1991! La Franja devra se fier une nouvelle fois sur le petit avant-centre argentin Matías Alustiza, auteur d’un doublé au match aller et meilleur buteur de la Libertadores en 2012 avec Deportivo Quito, pour tenter de rejoindre Boca Juniors, Bolívar et Deportivo Cali dans le Groupe 3.

 

 

jeudi 11 février 17 H 30 :

 

GUARANÍ (29) VS INDEPENDIENTE DEL VALLE (78), ESTADIO DEFENSORES DEL CHACO, ASUNCIÓN

Match aller : Victoire de 1-0 d’Independiente del Valle à Sangolquí

 

Grâce au but du défenseur central Luis Caicedo, la Máquina del Valle aborde le match retour avec un léger avantage, mais la qualification ne sera pas facile dans l’antre mythique des Defensores del Chaco, le stade utilisé par la sélection paraguayenne. El Legendario, malheureux demi-finaliste l’an dernier contre le futur champion River Plate, devrait être en mesure de renverser la vapeur et de rejoindre le Groupe 5 composé d’Atlético Mineiro, Colo-Colo et du FBC Melgar.

 

Ritchie Soto (La Talonnade)

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article