Artn'sport

Artn'sport

Artn'sport est un site d'actualité footballistique avec des analyses, des interviews et des reportages sur le sport professionnel comme amateur. Créé en octobre 2010, ce site est géré par de jeunes plumes qui pour la plupart, veulent devenir journaliste. Artn'sport, le sport pour vous chaque jour !

Le football mondial pleure Johan Cruyff !

Le football mondial pleure Johan Cruyff !

Il ya quelques mois, Johan Cruyff déclarait qu’il avait remporté le premier acte de cette importante rencontre qui l’opposait à la maladie. Malheureusement, le cancer du poumon a fini par l’emporter. A l'âge de 68 ans, c’est l’un des plus grands joueurs de l’histoire du ballon rond qui vient de tirer sa révérence.

 

Johan Cruyff est parti et il l’a fait comme à son habitude, avec humilité et sans faire de bruits. «Le prophète du but», le nom du film documentaire que lui a consacré Sandro Ciotti en 1974, est mort ce jeudi 24 Mars 2016 à Barcelone à l’âge de 68 ans emporté par une tumeur du poumon lui le grand amateur de cigares, de tabac, de la vie en somme. La nouvelle est tombée sur le compte Twitter officiel de l’ancienne gloire de l’Ajax Amsterdam, du FC Barcelone et de la sélection Néerlandaise. En Novembre dernier, il avait lors d’une conférence de presse annoncé la mauvaise nouvelle: "Oui, j'ai le cancer. Au début, c’est quelque chose qui vous laisse stupéfait, mais c’est une réalité et je dois me traiter avec toute la sérénité et la force possible ".

 

 

Le champion Néerlandais a été l'un des plus grands footballeurs de tous les temps, remportant trois fois le Ballon d'Or et autant de Coupes d’Europe des clubs champions ainsi qu’une finale Intercontinentale. Pour beaucoup, il est considéré comme étant meilleur joueur de l’histoire après Pelé et Maradona, sans prendre en compte les champions d'aujourd'hui comme Messi. Pour Michel Platini, c’était tout simplement le numéro un. Cruyff était un homme d'une grande intelligence qui a marqué son époque que ce soit avec son pays les Pays-Bas, son club de toujours l'Ajax puis l’Espagne sous les couleurs du FC Barcelone, l'équipe dont il était un symbole mais aussi l’entraîneur avec d’ailleurs pas mal de réussite. Le monde du ballon rond est en deuil car il vient de perdre l’un de ses plus grands protagonistes que ce soit sur le terrain ou en dehors. Jamais banals, souvent cinglants, ses jugements sur le football ont toujours été accueillis comme une sentence, une sorte de dernier mot.

 

 

Une carrière magnifique !

 

Né à Amsterdam un 25 Avril 1947 et père de trois enfants (Chantal, Susilla et de l’ancien joueur de Manchester United Jordi), Cruyff a évolué durant 12 saisons en Eredivisie (ligue néerlandaise) sous le maillot de l’Ajax Amsterdam, son club formateur entre la saison 1964-1965 jusqu’à l’exercice 1972-1973 avant d’y retourner en 1981 pour deux nouvelles saisons avant de faire une pige d’une année à Feyenoord lors de l’exercice 1983-1984. Durant sa période Hollandaise, Johan Cruyff a inscrit pas moins de 223 buts en 307 matchs. Lors de ses six saisons en Espagne (à Barcelone 1973-1978 et à Levante lors de l’exercice 1980-1981), son bilan s’élève à 48 réalisations en 140 matchs disputés. Il terminera sa carrière dan la Ligue américaine en jouant aux Los Angeles Aztecs en 1979; aux Washington Diplomats en 1980 avec un ratio de 25 buts en 53 matchs. Avec son équipe nationale Néerlandaise, il a porté à 48 reprises la célèbre tunique Orange entre 1966 à 1977 marquant au passage 33 buts, atteignant la finale de la Coupe du Monde en 1974 qu’il finira par perdre face à l'Allemagne de l'Ouest.

 

Un palmarès long comme un bras !

 

En tant que joueur, il a remporté une Coupe Intercontinentale (1972), une Super Coupe d'Europe (1972), 3 coupes d’Europe des clubs Champions (1971, 1972, 1974), 9 titres de champion aux Pays-Bas (1966, 1967, 1968, 1970, 1972, 1973, 1982, 1983 et 1984), un titre de champion d'Espagne 1974, 6 coupes des Pays-Bas (1967, 1970, 1971, 1972, 1983 et 1984), une coupe du roi en Espagne (1978) et à titre personnel trois ballons d’or (1971, 1972, 1974).

 

Un technicien hors pair !

 

Sur le banc, il a entraîné l'Ajax entre 1985- 1988 glanant deux coupes nationales (1986 et 1987) et une Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe (1987). Sur le banc du FC Barcelona entre 1988- 1996, il a offert au club Blaugrana quatre sacres en Liga (1991, 1992, 1993 et 1994), une Coupe d'Espagne (1990), une Coupe des vainqueurs de coupe (1989), la première Coupe d'Europe des clubs champions de l’histoire du club Catalan (1992) et une super Coupe d'Europe (1992).

 

 

L’amour de Cruyff pour Barcelona et la Catalogne !

 

En 1973 se termine l'aventure de Cruyff sous le maillot de l'Ajax. Le meneur de jeu Néerlandais s’envole pour Barcelone, où est assis sur le banc un certain Rinus Michels. La relation entre le joueur Néerlandais et la Catalogne se transforme rapidement en une belle histoire d’amour. L'anticonformisme du maestro se marie parfaitement avec la volonté d'indépendance de la région Espagnole, qui vit les dernières années de la dictature de Francisco Franco. Grâce à sa contribution, le Barça retrouve sa fierté remportant enfin le championnat après plusieurs années de disettes et d’humiliations face à l’ennemi du Real Madrid qui jouissait du soutien politique. Pourtant, chez les Blaugranas, Johan Cruyff, le Catalan de cœur ne connaîtra pas le même succès qu’à Amsterdam et en 1978, il décide de quitter l'Espagne pour s’envoler aux Etats-Unis.

 

Son retour dans la péninsule ibérique le conduit du côté de Levante mais c’est pourtant chez lui qu’il décidera de finir sa carrière entre l’Ajax et Feyenoord pour revenir à l'essentiel. Son esprit ouvert et sa vision moderne du football total l'emmènent à commencer sa carrière d'entraîneur qui sera tout aussi éblouissante que celle du joueur. Il entame sa carrière sur le banc du côté de son premier amour l'Ajax avec qui il remportera notamment une Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe. En 1988, les appels du pied de Barcelone et de sa patrie d’adoption la Catalogne sont impossibles à refuser. L’équipe Barcelonaise est à des années-lumière de ce qu'elle est maintenant. Le «prophète» décide d’agir de façons drastiques et radicales en révolutionnant le secteur de la formation des jeunes (la mythique Masia) et d’y mettre en place son idée sur le football total qui aux jours d’aujourd’hui persiste dans toutes les catégories d’équipes du FC Barcelone. Les résultats sont éloquents: le Barça du début des années 90 est l'une des équipes les plus complètes de tous les temps et finit logiquement par remporter la première Coupe d'Europe des clubs champions de son histoire en 1992 face à la Sampdoria de Gènes. Son palmarès ne s’arrête pas là sur le banc du club Culè: 4 championnats, une Copa del Rey, 3 super coupes nationales, une Coupe des vainqueurs de coupe. La finale de la Ligue des Champions à Athènes contre l’AC Milan de Fabio Capello perdue (0-4) restera comme une tache qui marquera la fin de son cycle au FCB qu’il clôturera officiellement en 1996, également en raison des nombreux problèmes de santé. Cruyff a ensuite joué le rôle de dirigeant devenant présent d’honneur à vie du Barça. Le Néerlandais a contribué sensiblement à révolutionner le football depuis la période immédiate d'après-guerre ainsi que notre ère un peu plus moderne se faisant le précurseur de concepts encore d’actualité à nos jours. Un éclairé, un philosophe et un penseur du sport: un véritable «Prophète» qui nous manquera tellement !

 

Paolo Hamidouche’ (@Paolino_84)

Photos: Gettyimages

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre 20/04/2016 17:14

Comme je suis de la nouvelle génération, je n’ai pas connu Johan Cruyff, le footballeur. Toutefois, j’en ai beaucoup entendu parler par mes parents, qui sont de grands amateurs de football. Ce n’est qu’en lisant cet article que j’en ai appris davantage.